28. avr., 2017

La préhistoire du genre Homo remise en question

Les decouvertes faites à Cerruti Mastodon ( Californie) et publiées cette semaine dans la revue Scientifique Nature , remettent completement en question les scénarios jusqu'alors envisagés pour expliquer la préhistoire de notre genre Homo. 

-----

Résultat de
 recherche d'images pour "Cerruti Mastodon"

 

Il y a environ 130 000 ans, un mastodonte est mort près de ce qui est actuellement San Diego, en Californie.Thomas Deméré et ses collègues présentent des preuves que la carcasse avait été modifiée par des êtres humains. Des marteaux et des enclumes de pierres ont été trouvés aux côtés d'os et de dents de mammouth qui montrent des signes d'une rupture de percussion sur os "frais" , probablement pour en extraire la moelle osseuse.

Les dates basées sur la désintégration de l'uranium, contraintes par le mouvement de l'uranium entre l'environnement et l'os, donnent un âge d'environ 130 000 ans. 

Cette decouverte implique que des êtres humains étaient présents dans les Amériques et antérieurement au temps on l' on pense que les humains modernes (Homo sapiens) ont quitté l'Afrique pour la première fois.

Ce site archeologique vieux de 130 000 ans remet donc en cause les modèles jusqu' alors acceptés sur l' histoire du genre Homo et posent de nouvelles questions et defis:

Des Homos suffisament habiles pour concevoir et manipuler des outils etaient present sur le continent américain il ya 130 000 ans. Qui etaient ils , d' Ou venaient ils ,  comment ont ils pu atteindre ce continent  ? 

Pour satisfaire aux critères d' acception scientifique , cette decouverte initialement faite en 1992 , a du passer par plusieurs stades de vérifications et de validations:

 les données archéologiques se trouvent dans un contexte géologique clairement défini et non dérangé

-  L'âge est déterminé par une datation radiométrique fiable

-  Plusieurs lignes de preuve provenant d'études interdisciplinaires fournissent des résultats cohérents

-  des artefacts indiscutables se trouvent dans le contexte primaire

Aujourd'hui validé, Le site du Cerruti Mastodon est, à notre connaissance, le plus ancien site archéologique in situ , bien documenté en Amérique du Nord.

Source: 

La Nature 544 , 479-483 (27 avril 2017) Doi: 10.1038 / nature22065
Reçu 17 mars 2016 Accepté 13 mars 2017 Publié en ligne 26 avril 2017