Les civilisations des pierres dressées

5. mars, 2018

Situé à MORES en Sardaigne,
le dolmen de Sa Coveccada est considéré comme l'un des plus importants du monde de part sa taille et son ancienneté.
le monument en trachyte - tuf gris rose - a un plan rectangulaire avec des dimensions de 5 x 2,20 m et est formé par trois grandes dalles orthostatiques verticales , sur lesquelles a été déposée une dalle horinzontale servant de couverture de 6 M x 3 M x 0,60 M et pesant environ 18 tonnes ! L'arreire du dolmen et sa couverture de terre ont été perdus.
L'ensemble devait faire environ 27 tonnes...
Ce dolmen a servi de sépulture collective à la civilisation néolithique OZIERI durant le IV eme millénaire avant JC (utilisé entre 3500 et 2900 ans av JC)
Il représente une étape architecturale vers ce qui sera un bon millénaire plus tard les tombes des géants de la culture nuragique de l' age de bronze en Sardaigne.
@HistoireSecrete Mars 2018

16. févr., 2018

 

Une Structure Etrusque ?... pas sur du tout. 

Au cœur de la région de Tuscia en Italie se dresse une authentique pyramide tronquée d'origine inconnue.

Le monument se trouve sur une petite terrasse surplombant la vallée du Fosso Castello, non loin de la vieille ville de Bomarzo. 
Un énorme rocher d'environ 16 mètres de haut se dresse parmi les falaises de peperino sur lesquelles plusieurs marches ont été sculptées qui mènent à un autel. 


Certains historiens datent le travail au 7ème siècle avant JC, attribuant sa paternité aux Etrusques. D'autres ont repéré une civilisation "légendaire" qui vivait dans la région de Teverina dans la province de Viterbo dès 4000 av. J.-C. La culture Rinaldone est mentionnée dans l'Ancien Testament, célèbre pour sa capacité à creuser des roches, créant leurs maisons et tombes dans les falaises au-dessus des plans d'eau.

 C'était indéniablement un sanctuaire sacrificatoire car il y a encore des gouttières et des bacs pour collecter des liquides...

 l'autel a été réutilisé d'un culte à l'autre (plusieurs crucifix sont même visibles autour du monument), comme s'il y avait eu une sorte de syncrétisme religieux qui continuait à considérer la région et le lieu comme sacré.

A nous on ne nous la fait pas...voyez vous? 

Parce qu'on connait tres bien l' Age de bronze Espagnol, et on connait assez bien aussi

les sites Péruviens .. Et ce sont les mêmes types d' Autels...

A comparer egalement cet autel sacrificiel avec autre site au Perou (dont on fera un sujet + detaillé bientot)

 

Cet autel n' a donc selon nous rien a voir avec les Etrusques du VII eme siecle av JC ... Ou alors les etrusques ont un rapport privilégié avec l' âge de bronze ibérique et avec le  Pérou. ^^

 

@HistoireSecrete   Fevrier 2018

7. sept., 2017

 

31. mai, 2017

Dans les tumulus de Carnac, les archéologues ont retrouvé en grand nombre de magnifiques parures en variscite, un minéral vert proche de la turquoise.
Ces parures de callaïs / varicites ont fait l’objet de nombreuses recherches pour connaitre leur provenance. La Video ci joint en resume les resultats.
----
Historiquement que nous confirme ce cas concret:
- Que la circulation de la variscite ibérique en Europe occidentale est celle d'un circuit d'échanges réguliers qui est bien en place entre les deux péninsules vers le milieu du Ve millénaire.
- Que La variscite circule le long d'un axe littoral atlantique dans lequel l'Aquitaine paraît absente alors qu'elle en est le lieu de passage obligé par voie terrestre. Donc probablement par Mer.
- Elle démontre que des réseaux d'échange à longue distance sont en place dès le début du Ve millénaire et probablement l'existence déjà d'artisans joailliers à plein temps travaillant au service d'élites.

25. mai, 2017

Résultat
 de recherche d'images pour "silbury hill"

Silbury Hill est un monticule artificiel préhistorique près d'Avebury dans le comté anglais du Wiltshire.  C'est le plus haut et plus grand Tumulus prehistorique en Europe avec une hauteur d'environ 40 Mètres, 167 mètres de diamètre et couvrant une superficie de 2.2 Hectares. 

La premiere phase de travaux date d'environ 4700 ans , les travaux ont duré plusieurs générations afin de déposer et façonner 248 000 mètres cubes de terre recouvrant au depart une petite coliine naturelle. 

On ne connait pas ce qui a motivé ce travail titanesque , ni le but final de cette réalisation qui n'est pas un site funéraire car on y a retrouvé aucune tombe. 

Il n' y a pas de réponse definitive concernant ce site.  Cependant Les monticules prehistoriques  les plus importants au Royaume-Uni - tels que Silbury, Glastonbury et Maes Howe, partagent tous une association avec l'eau. Il est probable que Silbury Hill a été construit délibérément de manière à être entouré en permanence par l'eau (presence d'une fosse cirulaire entourant le monticule) . De même, Glastonbury était entouré d'eau lors de sa première utilisation pendant le Néolithique.

Il semble probable, alors, que les fossés de Silbury Hill ont été intentionnellement remplis d'eau. En outre, la colline elle-même a été construite à côté de l'eau, près de la rivière Kennet.

Silburry Hill pourrait il alors etre une materialisation du mythe du tertre primordial  emergeant des eaux  ?  Ou avait il une fonction bien plus matièrelle depuis oubliée...

L' enigme demeure.

@HistoireSecrete  Mai 2017