8. janv., 2014

Portrait d'un européen il y a 7000 ans

Source Info: revue Nature / article France bleue

Image: Portrait d'un chasseur cueilleur il ya 7000 ans vivant en Espagne

Pour la première fois, le génome complet d'un chasseur-cueilleur vivant en Espagne au Mésolithique a été séquencé, à partir d'une simple dent. Résultat : un portrait, où l'on voit un homme à la peau et aux cheveux foncés, mais aux yeux bleus.

Tout est parti d'une dent, retrouvée en 2006 dans une grotte espagnole. Une dent vieille de 7.000 ans, mais portant encore l'ADN de son propriétaire. C'est grâce à elle que pour la première fois, une équipe de chercheurs a pu séquencer le génome complet d'un chasseur-cueilleur européen. Leurs résultats ont été publiés dimanche dans la revue Nature.

Contrairement à ce que la communauté scientifique pensait jusque-là, la couleur de peau claire en Europe n'est pas arrivée au Paléolithique supérieur, mais bien plus tard. Elle pourrait être liée au changement de régime alimentaire, à la baisse de vitamine D chez l'éleveur par rapport au chasseur. Notre chasseur-cueilleur espagnol a la peau foncée.

Les généticiens ont aussi décrypté deux adaptations "récentes" du régime alimentaire de l'homme adulte : la consommation de lait et d'amidon, que l'on trouve aujourd'hui dans les céréales ou la pomme de terre.

À l'époque, l'Européen digérait très mal ces deux aliments. Ce qui appuie l'hypothèse d'une adaptation du système digestif venue plus tard avec l'arrivée de l'agriculture.