14. janv., 2018

L'incroyable temple souterrain Cambodgien

Lorsqu'on a exhumé cette photo d'archive , datée de 1900 , on a eu un choc... 

Choc culturel de voir l'immensité de ce temple souterrain (a droite des hommes donnent l' echelle)  de la richesse de ces piliers, presentant des creatures des plus intriguantes pour ne pas dire effrayantes. 

On aurait pu fermer l'album photo, oublier cette vision , ne pas l' affronter, mais alors on ne s'appelerait pas "histoire-secrete.fr" mais "on-montre-que-du beau-et-du consensuel.com"

Alors on a cherché , et on a trouvé, de quoi il s'agissait...

Il s'agit d'une reproduction des sous-sols d'un temple sous le Pnôm Penh ... (colline de Penh - Pnôm signifie colline en cambodgien)

Reproduction fidèle à l'original ou bien librement adapatée ? Ca seul les rois Khmers/ cambogdiens  pourraient nous le dire... car cela fait partie de ces lieux fermés aujourd'hui au commun des mortels. 

Les piliers et decorations sont conformes aux cultures hindouistes et bouddhistes. 

Reproduction qui se situait où ? ... A Paris / France ! 

En effet cette photo fut prise en 1900 à Paris dans le cadre d'une exposition universelle , où pour le Cambodge (alors " Indochine française") avait été reconstitué en surface tout ceci :

 

et donc en sous sol de ce tertre reconstituant la colline  Penh , avait été creusé une vaste grotte en beton armée qui constituait le travail le plus remarquable et le plus audacieux de cette exposition universelle en 1900.

Et alors que nos recherches s'orientaient vers la mythologie Khmer pour essayer d'expliquer ces creatures sur les piliers , la reponse est venue d' Inde (comme souvent pour cette zone Asie quand cela concerne des temples). 

 Il s'agit de YALI  une creature mythologique appartenant à l' iconagraphie dravidienne (Inde du Sud) "En Inde , ils apparaissent d' abord dans la littérature ancienne, mais seulement depuis le début de l' époque médiévale , ils gagnent une large diffusion comme un emblème royal. 

De l'Inde, ces créatures ont également conquis d'autres paysages culturels de l'Asie du Sud-Est et donc içi pour ce cas des temples cambodgiens. 

 Ces creatures chimeriques effrayantes ( qui m'ont valu de perdre 3 suiveurs sur twitter dans l' heure ou j'ai posté la photo Grand sourire...) sont une sorte d' hybride Lion et Griffon parfois d'autres animaux (crocodiles, elephants , animaux cornus etc..) son corps est souvent celui d'un cheval qui se cabre, et ses pattes sont souvent celles d'un oiseau. Dans certains cas (comme pour ce temple) , ils tiennent la fin de leur queue de serpent dans la bouche , d'en d'autres c'est leur nez allongé qui est en forme de trompe. 

 

Presque partout, ils sont présentés dans une posture cabrée , qui suggère une certaine agressivité.  Dans le Nord de l' Inde ils ont plus une apparence générale de Lion. 

Cette représentation de Yali est devenue l'emblème de la dynastie Hoysala au Karnataka en Inde. 

Nous avons donc bravé nos peurs et dompté le Yali pour cet article, et cela a permi de découvrir un site et cas peu commun et un nouvel autre aspect intéressant des civilisations asiatiques. 

@HistoireSecrete  Janvier 2018