1. déc., 2017

Le Phimeanakas , La pyramide Khmère d' Angkor

La civilisation Khmer du Cambodge (de 800 à 1430 ap JC) nous a laissé de merveilleux temples et grands sites comme Angkor Vat , Angkor Tom , Le bayon etc...

Sur le site d' Angkor Tom , on peut visiter un temple dont l' architecture est celle d'une pyramide à degré. 

Il s'agit du Temple nommé le Phimeanakas 

En langue Khmère cela signifie " Le Char Celeste ". 

Le temple fait environ 30 M x 28 M à sa base  et environ 30 M de hauteur, construit sous forme de pyramide à degré (3 gros étages + une terrasse d'environ 30 M x 23 M) 

Contrairement à l'idée reçue , les pyramides font aussi parti des canons architecturaux hindouistes. Cela correpond à un variante pour representer le Mont Meru, la montagne sacrée de la mythologie hindouiste.  Le temple est construit en gros blocs de Laterite.

Image associée

Il presente 4 escaliers assez "raides" pour acceder à la terrasse. Les escaliers sont encadrés par des sculptures de lions et ornés au sommet par des figures de Garudas mâles et femelles (créatures typiques d' "hommes- Oiseaux" / aigles)

Généralement dans l' architecture Khmère , les escaliers sont limites impraticables...non qu'ils furent de mauvais architectes Grand
 sourire mais il y a une raison spéciale à cela:  destinés à être empruntés de côté, de façon à ne jamais faire face au sanctuaire central et donc au dieu.

Une fois surmonté l'epreuve des escaliers , L’étage supérieur du temple est la plus importante structure du Phimeanakas.

Vue de la terrasse aujourd'hui en ruines: Résultat de recherche d'images pour "Phimeanakas"

 

Initialement la construction du Phimeanakas débuta  sous Rajendravarman (941 à 968) mais c'est sous Suryavarman I vers 1040 qu'il fut reconstruit sous forme de pyramide. Il servit des lors de palais privés aux rois Khmers... Voire d' appartements trés privés...

En effet selon la légende du lieu, ce temple abritait autrefois un serpent à neuf têtes.

Ce serpent qui habitait dans le pavillon doré sur le sommet du temple se transformait en femme et séduisait le roi. Dès lors, le roi finit par revenir au temple chaque nuit et coucher avec elle...

Cette legende rapporte sans aucun doute une pratique de Hierogamie* qui devait avoir lieu aussi dans la civilisation Khmer. 

(*Noces - unions sexuelles sacrées d'un dieu - ou d'un humain divinisé en l'occurence içi le roi khmer - et d'une déesse)

Autant pour son architecture , que son histoire et sa legende, ce temple est donc un patrimoine important pour l'étude de la civilisation Khmer.

 @HistoireSecrete  Decembre 2017