15. nov., 2017

Sulawesi , l'ile du Trident et son mégalithisme énigmatique

Direction l' Indonesie, terres transcontinentales, qui fait le lien entre Asie et Australie , située sur la ceinture volcanique de feu du pacifique , comptant plus de 13 000 iles abritant en tout 250 millions de personnes, ce qui en fait le 4 eme pays le plus peuplé au monde. 

Et parmi cette multitude d'humains et d'iles , une grande Ile dont la forme même evoque déjà un symbole fort dans les anciennes cultures et civilisations , Sulawesi (Celebes en Français)

 

SULAWESI dont la forme caractéristique lui donna le nom : Le TRIDENT DE FER , l'ile possedant des mines de Fer ( ressource assez rare donc fort recherchée dans cette zone) - certains disent même qu'elle est l'Ile du Trident de Shiva ( Trisula - Trishula )

Lore Lindu au centre de l' 'île de Sulawesi en Indonésie, est une forêt qui veut garder ses secrets. D' anciennes sculptures megalithiques en granit, dont personne ne peut expliquer la présence y furent decouvertes au debut du XX eme siècle. 

Choc en decouvrant ces 14 statues allant de 50 cm à 4.5 mètres pour la plus grande , perplexité face à un visage géant qui nous fixe,  gravé dans les montagnes de la vallée , curiosité accrue en decouvrant que ce n'est pas moins de 400 sculptures qui sont eparpillées dans toute la zone... certaines sont renversées dans les rivières, leurs visages encore couverts de boue. D'autres sont oubliées dans les rizières.

Sur place, personne ne sait... qui les a sculptés, quand, et pourquoi. La légende locale parle de tres anciens "hommes mauvais" qui ont été transformés en pierre et ont été abandonnés içi.

On trouve également dans cette zone (Vallée de Besoa) de grandes Jarres appelées kalambas, qui peuvent avoir été utilisées comme urnes funéraires ou comme citernes pour l'eau. D'imposant couvercles circulaires de pierres destinés à ces jarres , melangeant representations humaines et simiesques, semblant être en position de prosternation, gisent maintenant sur le sol boueux. 

 

 Derriere cette Légende se cache une réalité moins romanesque... quoique...

Officiellement le megalithisme en Indonesiese se serait développé en parallèle des grands royaumes hindouistes à Sumatra et Java à partir du 7e siècle de notre ère et jusqu'au 14e siècle, et ne se serait diffusé à Sulawesi  , via les marchands , qu' à partir du 16e siècle de notre ère.

Pemettez nous d' en douter pour Sulawesi du moins ! ...

En effet , quand on fait face a un megalithisme non documenté par des ecrits anciens , et dont les locaux ont oublié la génèse, la tentation est grande d'y voir des vestiges plus anciens , des connections plus lointaines...

Ces grandes statues rappelent forcement les Moias sur l' Ile de Paques, ces grandes urnes , celles de la plaine des jarres géantes au Laos...


D'autant que l'histoire de cette ile est tres ancienne et tres riche...

C''est dans le sud de cette même Ile de Sulawesi - Grottes de Maros - qu' ont été decouvertes , des peintures rupestres (datées grace au depot de calcite qui s'etait formé dessus) vieilles de 40 000 ans... Aussi vielles sinon plus que celles des aurignaciens en France.
De nombreuses autres grottes de l' Ile Grottes de Leang Leang ont par ailleurs attesté d'une forte presence humaine vers 3000 ans av JC.

Enfin vers 2000 ans av JC cette Ile a connu l' arrivée d'une civilisation austranésienne importante (en provenance du Sud chine / taiwan) dont nous aurons l' occasion de reparler dans notre nouvelle rubrique consacrée à l' Asie et Pacifique.
Ce megalithisme n'est peut être donc pas aussi isolé et tardif que ce qu' en dit pour l'instant l'archeologie en Indonesie où de vastes zones restent encore à documenter.

@HistoireSecrete  Novembre 2017