9. nov., 2017

Lien identifié entre Zone Andine INCA et Ile de Java - Indonesie

Cour 

Lire en préambule notre article sur les temples hindouistes à Java

lien article: http://www.histoire-secrete.fr/265475292/5286600/posting/les-temples-fascin…

--------------------------------


Nous proposons de demontrer dans cette étude l'identification de liens clairs entre civilisation INCA et pre INCA de la Zone andine  et Zone Indonesie (Ile de Java). Lien / contacts qui se sont matérialisés au plus tard durant l' empire Inca (règne de Inca Viracocha ) et durant celui du Royaume Majapahit à Java. 

 En nous appuyant sur les faits suivants:


- Type architectural identique à la zone Andine pour les temples Hindouistes batis par le royaume Majapahit 

- Representation à Java et au Perou / Bolivie de la Déité WIRAQOCHA (Viracocha)

 - Concordence chronologique d' evenements entre les 2 civilisations

 

L' empire Inca fut du XV eme ou XVI eme siècle de notre ère , le plus vaste empire de l' Amérique Précolombienne s'etendant sur les cotes Pacifique du continent Sud americain de l'actuelle Colombie à l' actuel Chili. 

Les Incas tres puissants ,militarisés cherchaient toujours plus à etendre leur empire.

La religion tient une place primordiale et régit la vie des populations. Incarné par l’Inti, le Dieu-Soleil, devient à partir du XIVe siècle la divinité ultime et officielle de l’Empire. Son culte est au cœur même de la civilisation inca et fut adopté au fur et à mesure de la conquête par les tribues soumises.

Les dirigeants Inca se croyaient / revendiquaient être les «fils du Soleil», une idée largement diffusée pour des raisons sociales et politiques.

 Majahapit est le plus puissant royaume Javanais de la periode Hindouiste - Il connait son apogée entre le XIV et le XV eme siecle de notre ère, ou il fait construire à Java de nombreux temples d'influences hindouistes. Il signe toujours ses constructions avec cet embleme solaire 

Blason Le Soleil de Majahapit






 

ARCHITECTURE IDENTIQUE.

Le temple de Candi Sukhu ne correspond pas aux standarts architecturaux des temples hindouistes habituellement erigés sur l' Ile de Java et en indonesie.  Il correspond par contre assez clairement au type de Pyramide erigée par les INCAS (tres proche egalement des temples aztèques ) Et sans utilisation de mortier egalement. 

 

REPRESENTATION COMMUNE DE LA DEITE "VIRACOCHA" DE LA ZONE ANDINE

Viracocha , aussi orthographié HuiracochaWiracocha ou Wiraqocha est l'un des principaux dieux des Incas, dieu créateur, roi de la foudre et des tempêtes.  

A l'origine adoré par les premiers habitants du PEROU et BOLIVIE ( culture Tiwanaku), il fut intégré au Pantheon Inca vers 1400 ans ap JC sous l' empereur Viracocha Inca qui prit le nom de cette divinité. 

En tant que Dieu Createur , les INCAS le nommait Tiqsi Wiraqocha. Ce dernier signifie Dieu le Créateur de l'Univers.Il était alors associé à une forme ovale, c'est-à-dire en forme d'œuf, comme le représente le chroniqueur quechua Pachakuti Salcamayhua dans sa chronique.

Il se trouve egalement representé à l'interieur d'une forme ronde sur le temple de Candi Sukuh. En mettant en parallèle la divinité representé à Candi Sukuh , et la divinité "Viracocha" telle que classiquement representée par les INCAS , on note que les 2 representations temoignent d' une sensibilité culturelle differente , mais que de nombreux points identiques permettent d' affirmer que ces 2 sociétés ont representé la même déité. Voir illustration ci dessous: 

 

Posture identique, Couronne pour les 2 personnages , double sceptre tres long , sceptre symbolisant la foudre dans les deux cas , position des mains à la meme hauteur sur ces sceptres , position du personnage sur probablement un navire , details tres precis communs comme les decorations sous les 2 coudes , etc... 

Et Sur la porte du Soleil à Tiwanaku (culture pré-inca de lac Titicaca, Les Incas considèrent dans leur mythe fondateur, cette zone du Lac titicaca comme le berceau de leur civilisation) , Viracocha est accompagné de representations d'hommes ailés; De même à Candi Sukuh... Preuve d'authentification supplémentaire.

Ceci implique tres certainement un contact entre les deux sociétés qui ont pu s'influencer sur la representation de cette déité. Autre hypothèse, le personnage representé serait non une déité mais un personnage historique rentré en contact avec ces 2 sociétés qui auraient pu ainsi l'observer et le depeindre avec leur propre referent culturel, tout en ayant au final une representation d'ensemble qui nous parait tres proche. 

 

CONCORDANCES CHRONOLOGIQUES 

Grace à un chronographe  present sur le site de CANDI SUKUH (photo ci dessous)

les archéologues ont pu determiner la date de construction du temple à Java. 

Ce monument indique une année precise sur le calendrier SAKA 1359, qui correspond à l'an 1437 ap JC dans notre calendrier. [l'année zero du calendrier SAKA commencant à l' an 78 apres JC]

Donc contemporain de l' empire INCA. Mais de façon encore plus précise cette date indiquée à JAVA à une correspondance significative pour le monde INCA. C'est en effet à cette date ( difference de 1 an pouvant s'expliquer) , en l'an 1438 que meurt l'empereur VIRACOCHA INCA. 

Resumé et Conclusion: 

Nous etablissons un lien entre Empire INCA et ce site Javanais hindouiste  s'appuyant sur les corrrespondaces architecturales entre temple de Candi Sukuh et pyramides et temples INCA , sur l'identification de representation d'une même déité ,par ces 2 cultures,  déité principale pour les Incas ( Viracocha) , sur une date commerative présente sur le temple de JAVA correspondant à la mort de l' empereur VIRACOCHA INCA. 

Ce lien est selon nous essentiel pour l'etude des origines de la civilisation INCA et ses rapports/ influences / connections  possibles avec l' Hindouisme en Asie du Sud Est.

@HistoireSecrete - Novembre 2017 - Tout droit reservé