29. oct., 2013

Etape 19 : Les secrets du lac titicaca

La nécessité d’intégrer le patrimoine subaquatique du lac est indispensable à la compréhension globale de cette culture tiwanaku.

Rapidement il est apparu aux archéologues que les périodes d’apparitions, de prospérités, de transformations et de destructions des zones résidentielles et cérémonielles de Tiwanaku concordaient avec les variations climatiques et les fluctuations du niveau du lac Titicaca, situé à aujourd"hui 12km du site archéologique.

Vercetty , un de nos membre du forum nous signalait debut octobre de nouvelles grandes decouvertes faite par les archeologues sous marins de l’Université Libre de Bruxelles.

Des objets et artefact supposés pré-Inca (et probablement de la culture Tiwanaku) ont été découvert dans les eaux du lac Titicaca, coté Bolivien.
Il s'agit principalement de céramiques (vases avec des têtes de puma notamment) , et feuilles en or de diverses formes.

Par ailleurs La présence de coquillages importés du littoral Pacifique équatorial et de lapis-lazuli du Chili montre l'importance et la complexité des échanges régionaux et continentaux entretenus durant les périodes pré-inca", note encore le communiqué, qui pointe également une maîtrise achevée de la métallurgie (objet en or et alliages) encore insoupçonnée jusqu'ici pour certaines périodes.

Personnellement j'ai un faible pour les tetes de Puma retrouvées car elles recoupent une ancienne légende à propos du lac titicaca (ou titiyaya qui signigie "puma de pierre")

Légende des pumas de pierre

il y a très longtemps à l’emplacement du lac Titicaca vivait un peuple d’hommes heureux, sans peur, ni craintes, car ils étaient protégés par les Apus, les dieux des montagnes. En échange d’une protection totale, les Apus désiraient simplement que les hommes ne touchent pas au feu sacré au sommet des montagnes. Mais un etre mauvais, préférant la discorde à la paix, fit en sorte que les hommes eurent envi de prouver leur courage en allant chercher le feu sacré. Les Apus se rendirent compte de la trahison des humains et pour se venger envoyèrent des pumas qui avaient l’ordre de dévorer le peuple.
Inti, le dieu du soleil, en regardant ce massacre se mit à pleurer, si bien qu’en 40 jours la vallée fut totalement inondée. Les pumas se noyèrent et furent alors transformés en pierre. Deux humains gardèrent la vie sauve et créèrent un nouveau peuple qui appela la vallée désormais inondée le lac Titicaca, c'est-à-dire le lac « des pumas de pierre ».

Les structures sous marines identifiées par les archéologues

En février 2013, six sites immergés ont été identités et localisés dans le lac titicaca, comprenant une plate-forme à niveaux de l’époque formative (pre tiwanaku), une canalisation en pierre de taille de 4 mètres de large de l’époque Tiwanaku , une paléo-île « immergée » vers 1947 avec des vestiges de structures d’habitats domestiques de l’époque Tiwanaku, des terrasses agricoles Tiwanaku ou inca et des dépotoirs de type lagunaire avec du matériel céramique.

Le lac titicaca commence a nous devoiler ses secrets ...