20. oct., 2013

Etape 12 : Samaipata - Bolivie

Avant de plonger dans les eaux du lac Titicaca , un petit detour plus à l'est pour presenter un des sites les plus enigmatiques de la zone andine à Santa Cruz - Montagne de samaipata , lieu qui resume à lui seul toutes les difficultés a eclairer les enigmes de cette zone.
Lorsque les espagnols découvrirent ces ruines , ils nommèrent ce site , "El fuerte" , le fort.
Aujourd'hui les archeologues rejètent cette identification à un lieu militaire, lui préférant une attribution de site cutuel / religieux precolombien...
Soit mais ce site est difficile a définir , tellement il est particulier:
Creusé directement dans la montagne (ce qui en fait un des plus gros site rocheux amenagé par l' homme - 220m x 60m) ,
se trouve une collection fascinante de jaguars (ou felins), serpents, representations zoomorphes, de figures geometriques directement sculptées dans la roche. Amenagé egalement sur le plateau , ce qu'on imagine etre une cuve a eau de laquelle partent des conduits , des fosses ou des bassins , une douzaine de niches laterales alignées en cercle (dont on ignore la fonction. Est avancé l'explication qu'elles servaient à abriter et exposer des momies... ), ainsi que 2 rampes parallèles géantes (a quoi servent elles ?).
Dans la partie basse , la zone sans doute residentielles soit des batisseurs d'origine, soit amenagées par les espagnols qui en auraient fait une place défensive en y ajoutant des fortifications précraires.
Justement qui pouvait être les batisseurs et/ou les residants d'origine de Samaipata ?
Voila une question qui reviendra souvent dans les enigmes andines de bolivie.
Une obscure culture pre inca qui n' apas laissé d'autres traces ?
On l'attribue sans certitude au peuple arawak - culture Chane, avant que lesite ne soit ré-utilisé par les Incas , puis par les espagnols ce qui ne facilite pas les choses...
Et quand on sait que ce peuple a laissé tres peu de trace , et toute tres basiques voires primitives , on doute beaucoup de cette tentative officielle d'attribution du site.
D'autant que le parcours des arawaks reste obscur , ce peuple préhistorique a, il y a quelque milliers d'années, habité dans les iles caraïbes , avant pour des raisons inconnues migré dans la zone andine.
Ce qui ne nous avance guère pour permettre de donner une datation a ce site...

Sur notre forum un sujet a été ouvert en partie "monument étrange du passé" avec de nombreuses autres photos .

Nous vous conseillons également de visionner un diaporama video d'une quinzaine de minute consacré à ce site dans la partie documentaire video de notre site.