12. oct., 2013

Etape n°9 : Chorrera en Equateur, les maitres potiers

Equateur Civilisation Chorrera ( - 1000 à - 300 av JC)
L’originalité des céramiques Chorrera a influencé les cultures voisines, jusqu’au Pérou et aux puissants Chavin.
la céramique (funéraire) est fine, à surface brillante ou vernissée, à engobe brun-noir ou rouge. Elle se caractérise par la fabrication des premières statuettes creuses et l’usage de peinture négative et irisée d’origine métallique (pigments d’hématite). Aux vases siffleurs et jarres décorées de motifs végétaux et animaliers (oiseaux, tortues, poissons, serpents…), s’ajoutent des statuettes, aux élégantes formes courbes, représentant des personnages debout, avec de larges épaules et des bras courts, portant une coiffure en forme de casque (d’où leur nom : « aviateurs »). Les yeux et la bouche sont habituellement indiqués par une simple incision. « Noyau dur de la nationalité équatorienne » la culture Chorrera aurait, selon certains chercheurs, influencé celle de Chavín au Pérou. Noter également la présence de colliers et pendentifs en cristal de roche ainsi que photo en haut a gauche, les fabuleux vases en facettes pentagonales.