8. oct., 2013

Etape n° 4 - Les Déesses de Valdivia Equateur

Direction les cotes pacifiques sud de l' Equateur , où la plus vielle civilisation decouverte a ce jour en amerique du sud implante ses villages d'agriculteur et pecheurs ( 24 sites au bords des cotes ont été decouverts). c'est la civilisation Valdivia qui se developpe de - 3500 à - 1800 av JC.

Elle maitrise l'agriculture , la peche, la ceramique, la metallurgie (or et cuivre). elle entretien des routes commerciales terrestres mais aussi maritimes avec des cultures amazoniennes equatoriennes ( dont Mayo chichipe et los Tayos dont nous parlerons prochainement) mais aussi avec la culture Norte au perou.

Le habitations et le plan de ses villes cotières etaient circulaires . Le regime alimentaire composé de poissons , de mais , de gros haricots, de piments, et des prises de  chasses.  Les Valdivia cultiavient egalement du coton.

Mais ce qui sidèrent les archeologues et  le mystère principal de Valdivia reste l'apparition soudaine d'une céramique témoignant d'emblée d'une telle maturité artistique et technique. Certains ont voulu voir une influence possible des populations de Puerto Hormiga, dans les basses terres du nord de la Colombie, où l'on a retrouvé également de nombreux fragments de poterie remontant à une époque très proche de Valdivia. Mais ces vestiges témoignent d'un art plus grossier.
Les archéologues Meggers, Evans et Estrada, soutiennent en se fondant sur des similitudes de terres-cuites la thèse d'un contact transpacifique avec la civilisation Jomon, au Japon, à la suite de la dérive accidentelle de bateaux de pêche japonais. Cette thèse expliquerait cette parfaite grâce des oeuvres de céramiques de l'ancien temps, beaucoup plus raffinées que ne sont les figurines réalisées bien après ...
Les élégantes figurines du début perdent au cours des siècles leur réalisme stylisé et leur vigueur.

On aurait découvert, également, deux types de crânes humains: les uns dolicéphales qui paraissent les plus anciens, les autres brachicéphales qui sont les plus nombreux. Ceci a permis d'avancer l'hypothèse qu'à l'origine la population devait être composée de pêcheurs dolicéphales ignorant la poterie (comme sur les côtes péruviennes), et qu'ensuite survinrent de nouveaux arrivants, brachicéphales, qui, eux, connaissaient cet art.

Cette hypothese qui suppose des contacts trans oceanique Pacifique entre Jomons du japon et amérique du sud autour de - 3500 av JC , et malgré les elements cités ci dessus , est aujourd'hui rejettée.

 

Dans notre partie documentaire video , une video en espagnol de l' archeologue qui a decouvert cette etonnante civilisation valdivienne avec d'autres artefacts très intéressants.