13. oct., 2013

La machine d'Anticythère

, la machine d'Anticythère est, à ce jour, le plus vieux mécanisme astronomique à engrenage connu et daterait du IIème siècle av. J.-C.

Cette découverte n'a cessé, depuis lors, d'intriguer les scientifiques et les historiens.

Grâce aux instruments d'études modernes (scanner), ce sont près de 82 fragments conservés au Musée national archéologique d'Athènes qui ont permis de mettre au jour les éléments constitutifs du mécanisme : plus de 30 roues dentées, cadrans et autres surfaces en bronze sont couverts d’inscriptions astronomiques et mécaniques. Il pourrait s’agir d’un appareil montrant les positions du Soleil, de la Lune et des planètes par rapport aux calendriers civil et astronomique.

La machine d'Anticythère représente une synthèse des connaissances astronomiques et mécaniques de l'époque, mais qui en est le concepteur ? Combien d'exemplaires ont existé ? Par quelles subtilités mathématiques et mécaniques a-t-on pu atteindre un tel degré de précision ? Toutes ces questions restent encore à élucider.